LE PARISIEN – 31 MARS 2012